FaceBook  Twitter

logo cnamts2 Dans son rapport annuel sur les charges et produits de l'assurance maladie pour 2019, diffusé le 28 juin, la direction de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) a formulé vingt-huit propositions d'actions pour réaliser 2,01 milliards d'euros (Md) d'économies et améliorer la qualité et l'efficience du système de soins.

 

Déployer La e-prescription, le calendrier de la CNAM

2019: lancement de la solution "e-prescription de médicamen :s", débutant par une expérimentation suivie d’un bilan avant généralisation dès la fin de l’année, et lancement des travaux visant à élargir l'e-prescription à l’ensemble des produits de santé.

2020: démarrage de la généralisation de l’e-prescription de produits de santé en ville et en établissements de santé, et lancement des expérimentations e-prescription de biologie et actes infirmiers.

2021: lancement de l’expérimentation pour les actes de kinésithérapie, et démarrage de la généralisation de l’e-prescription pour la biologie et les actes infirmiers.

2022: généralisation de l'e-prescription des actes réalisés par l’ensemble des auxiliaires médicaux.

Développer l'espace pro du site Ameli

Avec de nouvelles fonctionnalités permettant de proposer des actions de prévention, de dépistage ou des services d’accompagnement.

La CNAM souhaite aller plus loin en intégrant des données cliniques ou paracliniques, des données sociales et des données générées par des applications santé.

Voir l'article de ticpharma en cliquant ici

Voir l'article de hospimedia en cliquant ici

 

 

 

Enregistrer

Dans cet entretien réalisé au cours du 10e Congrès Européen de la Société Française de Télémédecine, Me Lina WILLIATE, Professeur des Universités Catholiques Faculté de droit Avocat Cabinet WT et vice-présidente SFT, clarifie