L’usine nouvelle nous fait part de la mise en ligne de la plateforme open data par la Caisse nationale de l’Assurance maladie. Elle doit permettre aux professionnels et au grand public d’accéder aux millions de données collectées sur les dépenses en fonction des pathologies et des territoires.
L’information : https://www.usine-digitale.fr/article/l-assurance-maladie-lance-data-pathologies-une-plateforme-open-data-des-donnees-de-sante-des-francais.N2017497

Le mode d’emploi de la plateforme : https://data.ameli.fr/pages/aide/
et oui on y accède par le portail ameli.fr, fonctions « Etudes et Données » du menu général.
Belle réalisation quoique classique pour l’open data : sélections, visualisations, comparaisons, exportations …

C’est peut être aussi une occasion de réflexion éthique, sur la notion de propriété des données de santé, de la valeur et de l’étendu du consentement dit éclairé qui permettrait au citoyen de limiter l’usage des données qui lui sont propres, sans omettre l’interrogation juridique au sujet du RGPD … Quid du droit à l’oubli dans les entrepôts de données de plus en plus nombreux aux côtés du SNDS et du Health Data Hub ?